Tag Archive


actionnaire Alicante Andalousie art attentat Baléares Barcelone Canaries Catalogne catholique chômage crise culture Don Quichotte Espagne Espagnol ETA Evenements explosion fashion femme Festival film football France fête gouvernement hôpital immigration jeune Madrid Majorque Manifestation mode pape Pays Basque police Santé Terrorisme Tourisme Valence État francais égalité église élève

Grève des cliniques pro-avortement

Les cliniques privées qui réalisent plus de 90% des avortements en Espagne, ont entamé mardi cinq jours de grève pour dénoncer la répression contre les centres médicaux accusés de pratiquer des IVG illégales. La grève, soutenue par une cinquantaine de cliniques dans le pays, est une réponse aux raids menés fin 2007 par la police dans des cliniques de Barcelone et de Madrid, où une dizaine de personnes ont été arrêtées. En Espagne, l’avortement est autorisé au cours des 12 premières semaines en cas de viol et dans les 22 premières semaines s’il y a un risque de malformation du fœtus. Il peut également être pratiqué à tout moment si un médecin certifie que la santé physique ou mentale de la femme est en danger. Un peu plus de 100.000 avortements ont été pratiqués en Espagne en 2007. L’association des cliniques demande au gouvernement de modifier la loi pour autoriser les femmes à pouvoir recourir à leur demande à l’IVG jusqu’à la 12è ou la 16è semaine de grossesse.

L’Espagne adopte une loi pour l’égalité hommes/femmes

Le parlement espagnol a adopté jeudi une « loi d’égalité » entre hommes et femmes, un texte volontariste destiné à lutter contre les discriminations dont sont victimes les femmes au travail et en politique, mais aussi permettre aux pères de rester plus longtemps avec les nouveaux-nés. Ce texte a été adopté sans aucune voix contre, malgré 119 abstentions du parti populaire espagnol (PP droite conservatrice), il accorde un congé-paternité de 15 jours, qui passera à un mois en 2013. Autre disposition majeure, les partis politiques sont désormais obligés de présenter 40% de femmes sur leurs listes de candidats. Elle entrera en vigueur dès mai prochain, lors des élections régionales et municipales. Enfin, la loi prévoit aussi des mesures d’incitation à l’embauche des femmes et par cela les entreprises qui pratiqueront une grande égalité hommes-femmes tant au niveau des postes à responsabilité qu’aux échelons inférieurs se verront préférées aux autres lors des appels d’offres gouvernementaux.