Tag Archive


actionnaire Alicante Andalousie art attentat Baléares Barcelone Canaries Catalogne catholique chômage crise culture Don Quichotte Espagne Espagnol ETA Evenements explosion fashion femme Festival film football France fête gouvernement hôpital immigration jeune Madrid Majorque Manifestation mode pape Pays Basque police Santé Terrorisme Tourisme Valence État francais égalité église élève

Hommage national pour le 5e anniversaire des attentats de Madrid

La ville de Madrid a tenu, mercredi, à rendre hommage aux victimes des attentats terroristes de mars 2004, attentats les plus meurtriers de l’histoire de l’Espagne. En hommage aux 192 morts et aux 2000 blessés, les parlementaires ainsi que les citoyens ont observé une minute de silence: le premier ministre José Luis Zapatero a fait part du soutien que le gouvernement tenait à apporter aux victimes et à leurs familles. Le 11 mars 2004, dix bombes cachées dans des sacs à dos ont explosé dans quatre trains de banlieue à Madrid. Quelques heures après les attentats, les autorités locales ont découverts dans une fourgonnette des détonateurs et une cassette sur laquelle était enregistrés des versets du Coran. Vingt-deux personnes ont été condamnés pour leur participation à ces attentats.

Moammar Kadhafi en visite en Espagne

Après sa visite en France, le dirigeant libyen Moammar Kadhafi a entamé samedi son premier voyage officiel en Espagne en se rendant dans un hôtel de luxe, en Andalousie. Pendant sa visite de quatre jours, M. Kadhafi doit notamment rencontrer le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero, son prédécesseur José Maria Aznaz, et le roi Juan Carlos. S’exprimer devant la presse, le ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos a évoqué les intérêts économiques importants de l’Espagne en Libye, notamment dans le secteur de l’énergie. Bien que M. Kadhafi se soit rendu une fois en Espagne durant ses 38 années passées au pouvoir, c’est sa première visite officielle. Il avait effectué un rapide passage à Majorque en 1984. Le leader libyen cherche à rétablir des relations normales avec les pays européens, après avoir accepté en 2003 de démanteler le programme d’armement nucléaire de son pays, ou encore offert une compensation aux familles des personnes tuées dans l’attentat contre un avion Pan Am en 1988.

Attentat manqué à la voiture piégée dans le nord de l’Espagne

Un attentat manqué à la voiture piégée, imputé aux séparatistes basques de l’ETA, a été perpétré dimanche soir à Logrono dans le nord de l’Espagne, à proximité de la provence basque de la Navarre, a annoncé lundi le ministère espagnol de l’intérieur. La voiture qui contenait près de 80kg d’explosifs était garée devant un bâtiment du ministère de la Défense et l’explosion était programmée pour dimanche soir. La police a bouclé le périmètre autour de l’immeuble après avoir reçu un appel anonyme émis du Pays Basque. Vers 23h30, le détonateur a sauté, mais n’a pas fait exploser la charge principale, qui a été neutralisée pendant près de huit heures par les démineurs. Le président du gouvernement de la région autonome de La Rioja dont Logrono est la capitale, a accusé l’organisation séparatiste clandestine ETA en soulignant que cette explosion aurait pu provoqué une véritable « catastrophe ».

Attentat à la voiture piégée

Un attentat à la voiture piégée a fait trois blessés graves dans la matinée du samedi 30 décembre, dans l’aéroport international de Madrid. Cet attentat s’est fait après un avertissement téléphonique de l’organisation séparatiste basque ETA, d’après les sources officielles. La déflagration s’est produite vers 9h30, heure locale, dans le parking du nouveau terminal 4, entrainant son évacuation immédiate ainsi que la fermeture de l’aéroport. Cet attentat met fin à une trêve de neuf mois émise par l’ETA et présentée comme permanente. Le président Jacques Chirac a fermement condamné l’attentat terroriste dont a été victime l’Espagne ». Il a ainsi ‟réaffirmé la solidarité de la France avec l’Espagne et la volonté des autorités francaises de coopérer pleinement avec les autorités espagnoles dans la lutte contre le terrorisme”

Attentat au fourgon piégé au Pays Basque espagnol

Un attentat au fourgon piégé a fait au moins un mort et deux blessés dans une caserne de la Guardia Civil au Pays basque espagnol, mercredi peu avant 3h00 du matin, rapporte le quotidien espagnol « El Pais » sur son site Internet. Un garde civil a été tué et deux autres ont été blessé dans l’explosion d’un fourgon piégé de l’ETA contre une caserne de la Garde civile de Legutino, à 17 km de Vitoria. Selon le ministre de l’Intérieur, deux autres agents sont toujours sous les décombres. Le ministre n’a pas précisé s’ils étaient en vie. Les deux blessés ont été évacués vers des hôpitaux de Vitoria, selon des sources du gouvernement régional basque citées par « El Pais ». La forte charge explosive a creusé un cratère de plusiers mètres et des bâtiments environnants ont été endommagés par la déflagration. Selon plusieurs témoignages concordants, l’explosion a été entendu à plusieurs kilomètre à la ronde.